DEAVS, Aide soignant : le service à la personne par la VAE

L’importance des demandes de Validation des Acquis de l’expérience concernant des diplômes comme le DEAVS, le DEAP, le DEAS ou le CAP Petite enfance s’explique par la professionnalisation massive qu’a connue le secteur des services à la personne depuis ces dix dernières années. Mais s’ils sont enfin reconnus comme des professionnels, l’accès à l’emploi des travailleurs sociaux est désormais conditionné à la possession d’un diplôme. La VAE représente alors la meilleure solution pour ces personnes, si elles peuvent apporter la preuve de leur activité passée.

Choisir sa VAE dans le secteur des services à la personne

Concernant les emplois du service à la personne, le Ministère des Affaires Sociales différencie les diplômes du secteur social et ceux du secteur santé.

Une expérience qui se limite aux gestes de la vie quotidienne (exemples : aide à l’alimentation, ménage, courses, etc.) relèvera entre autres du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS).

Si l’expérience du candidat comprend des actes d’aide aux soins (surveiller une perfusion, veiller aux paramètres vitaux, à la prise de médicaments, placer des bas de contention, faire la toilette ou faire un lit occupé par une personne) il pourra s’orienter alors vers un diplôme d’Etat d’aide-soignant (DEAS).

Le DEAVS et autres certifications d’aide à la personne par la VAE

Le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) est le plus demandé au sein du ministère en charge des affaires sanitaires & sociales.

Son détenteur est habilité à fournir, à domicile ou en structure, une aide pour les gestes quotidiens auprès d’une ou plusieurs personnes devenues dépendantes ou fragilisées, temporairement ou définitivement. Il concerne la perte d’autonomie, la maladie ou le handicap d’enfants, d’adultes ou de personnes âgées dépendant d’autrui dans les actes de la vie quotidienne : se nourrir, faire ses courses, traiter ses documents administratifs, se déplacer, faire sa toilette, prendre soin de son intérieur. Il peut également s’agir de garder des malades la nuit.

DEAVS-ADVF: Bien définir son objectif VAE et choisir le bon diplôme

Le DEAVS est le premier niveau reconnu dans le secteur social. C’est celui que les employeurs, appartenant majoritairement à des établissements du domaine sanitaire et social, vont demander en priorité.

Une majorité des personnes en recherche d’emploi dans ce secteur s’orientent plutôt vers celui-ci alors que le titre professionnel d’assistant de vie aux familles (ADVF) délivré par le ministère du Travail, peut parfois mieux leur correspondre.

Pour donner les plus grandes chances de succès à une démarche de Validation des Acquis de l’Expérience dans le domaine des soins à la personne, les consultants du cabinet VAE Les 2 Rives réalisent un diagnostic au cours duquel est exploré le parcours professionnel et les activités développées.

Le consultant aide dans le choix de la certification à valider au regard des activités exercées et du projet du candidat. C’est en construisant un véritable projet professionnel qu’il fera le meilleur choix. Il sera différent si le candidat souhaite avant tout acquérir un diplôme reconnaissant son expérience dans les soins à la personne, ou bien s’il se situe dans une démarche de reprise d’études.

Dans ce cas, le DEAVS pourra être vu comme un pallier donnant accès à une école d’aide-soignant, puisque son obtention dispense de la moitié des modules contenus dans le DEAS.

Les diplômes d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture par la VAE

Comme l’ensemble des professions du secteur social, celles du para médical présentent la particularité d’être très encadrées d’un point de vue législatif. Cette attention se retrouve dans les conditions d’obtention des diplômes correspondants, qu’elle se fasse par le cursus conventionnel ou par la Validation des Acquis de l’Expérience.

VAE aide soignant ou auxiliaire de puériculture : le travail en structure collective

Pour viser une validation totale de leur diplôme, les candidats au diplôme d’Etat d’aide-soignant doivent avoir exercé en structure de type hôpitaux, cliniques, maisons de retraite ou autre établissement de soin. Les normes de stérilisation et d’hygiène par rapport aux maladies nosocomiales, et le travail en équipe pluri professionnelles sont rarement acquises dans leur ensemble hors d’un passage en structure collective.

Le jury VAE pourra estimer par ailleurs que même en cas d’expérience d’hospitalisation à domicile, ce seul travail à domicile n’apporte pas une dimension disciplinaire suffisante dans le domaine du para médical (organisation des tâches, rapports etc.).

Pour le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DEAP), des conditions d’emploi, comme les volumes d’heures doivent également être justifiés.

Réussir sa validation des acquis de l’Expérience d’aide soignant

Pour réussir votre VAE d’aide-soignant, vous devrez parvenir à situer votre tâche particulière dans l’activité globale de l’équipe.

Des aléas professionnels amènent souvent dans la pratique les aides soignantes à dépasser leurs attributions, en délivrant par exemple des actes de soins. Dans leur ensemble, les jurys VAE sont sensibilisés à ces réalités de terrain, mais ils chercheront à déterminer si les candidats savent distinguer parmi les actes pratiqués durant leur expérience, ceux qui font bien partie du référentiel de leur diplôme.

Contactez-nous

VAE Les 2 Rives vous accompagne dans votre projet !

Nous vous rappellons dans les 48 heures pour échanger ensemble sur votre projet et son financement
Contactez-nous