Réussir sa Validation des Acquis de l’Expérience

Sur les 200.000 personnes qui s’intéressent à la Validation des Acquis de l’Expérience chaque année en France, seulement 25.000 environ obtiennent un diplôme. Pour éviter ces situations d’abandon et d’échec qui jalonnent le processus, trois éléments nous apparaissent déterminants : le choix du bon diplôme et du bon certificateur dans la phase de diagnostic initial, un accompagnement de qualité dès la préparation à la recevabilité et surtout l’engagement personnel du candidat à la VAE.

Pour réussir sa VAE il faut :

  • Avoir un accompagnement personnalisé tout au long de sa démarche
  • Apprécier la faisabilité de son projet VAE
  • Identifier la certification la plus en adéquation avec son expérience
  • Avoir un contact permanent avec le consultant
  • Être motivé et fournir un travail régulier

Choisir son diplôme et son organisme certificateur avec le diagnostic VAE

Le diagnostic VAE est un prérequis indispensable au succès de toute démarche de Validation des Acquis de l’Expérience. Prendre le temps et le recul nécessaire pour choisir le diplôme qui vous correspond le mieux et l’organisme certificateur le plus réceptif à votre démarche de VAE conditionnera pour une large part sa réussite.

Avec quelque 15.000 certifications accessibles par la VAE, une recherche méticuleuse et parfois fastidieuse est souvent nécessaire pour trouver la meilleure adéquation entre diplôme et expérience. Si le Répertoire National de la Certification Professionnelle (voir site RNCP) est l’outil de référence pour trouver son diplôme, il ne couvre actuellement pas encore de manière exhaustive tous les référentiels indispensables à votre recherche.
Au besoin, vous aurez à la compléter par d’autres recherches sur internet, par exemple grâce au site du Centre National de la Documentation Pédagogique pour les diplôme du secondaire, au site de l’AFPA pour les titres du ministère du travail et de l’emploi, ou le site des IUT pour les DUT et les licences.

Certains candidats se fixent trop vite sur un diplôme à acquérir, or une certification trop éloignée de vos domaines de compétences compromettrait totalement vos chances de réussir votre VAE. Dans d’autres cas, un diagnostic VAE fera au contraire faire prendre conscience au candidat qu’il peut postuler à la validation d’un diplôme de grade supérieur à celui envisagé.
Fort de treize ans de pratique de la Validation des acquis de l’expérience, le cabinet VAE Les 2 Rives vous aide à optimiser vos chances de réussite dès cette phase initiale mais cruciale de votre démarche VAE.

Être accompagné dans sa démarche de VAE

Notre expérience nous a montré que les fondamentaux d’un accompagnement VAE de qualité s’établissent à travers :

  • Un consultant dédié et disponible pour chaque étape de votre projet
  • Des entretiens individuels réguliers et des ateliers collectifs (d’expression ou d’écriture)
  • Des séances de partage d’expérience avec d’autres candidats
  • Le principe de relectures régulières des dossiers, avec commentaires, avis et suggestions, orientés dans la logique VAE du référentiel et du certificateur
  • Un accompagnement dans les démarches administratives
  • Un soutien méthodologique et moral

L’engagement personnel du candidat, facteur-clé d’un projet VAE

Au-delà de notre accompagnement, les facteurs clé de succès sont avant tout liés à la qualité de l’engagement du candidat dans sa démarche de Validation des Acquis de l’Expérience. Sans un investissement personnel fort, de la régularité et de la constance, le candidat ne parviendra pas à faire avancer son projet et à le finaliser.

Nécessité d’un fort engagement et d’une bonne motivation

Les projets de Validation des Acquis de l’Expérience accompagnés par VAE Les 2 Rives prennent en moyenne de 6 à 9 mois. Le candidat doit donc être en mesure d’estimer le temps que nécessite sa démarche et aménager sa vie privée en conséquence, sans quoi les outils et le soutien fournis par son consultant s’avéreront insuffisants. De plus, certaines périodes sont plus intenses que d’autres et exigent une mobilisation plus forte (rédaction d’un plan détaillé, finalisation du dossier, rencontre avec le certificateur).

Un travail soutenu et régulier est indispensable

Un gros effort de rédaction sera indispensable tout au long du projet. La durée hebdomadaire de travail est estimée en moyenne à 5 heures par semaine sur 6 à 9 mois, mais peut varier en fonction du rythme de chacun. Dès le départ, le candidat se projette sur les prochains mois afin d’évaluer les plages de temps hebdomadaires qu’il pourra consacrer à la réflexion et la rédaction de son dossier. La mise en place d’un calendrier prévisionnel avec le consultant permet de le guider dans cette démarche.

Un contact hebdomadaire candidat-consultant

Un consultant unique est dédié à l’accompagnement du candidat. C’est un véritable tandem qui se met en place avec pour objectif final, l’obtention du diplôme dans le respect des engagements initiaux pris, le respect du délai et des échéances de rédaction. Parfois des baisses de moral pourront survenir et le consultant est là pour vous soutenir. Toutefois c’est la motivation de départ qui vous permettra de relever le défi. Un contact hebdomadaire au minimum s’avère capital afin de maintenir le fil de la rédaction et de tirer tous les bénéfices de l’accompagnement, au-delà de l’aspect méthodologique.

Contactez-nous

Vous êtes intéressé par une démarche de VAE ?

N’hésitez pas à nous contacter pour un accompagnement personnalisé.
Contactez-nous